REVUE HEXAGONE#5 - 01/09/17


REVUE HEXAGONE#3


 

"Ancienne voix et plume du groupe Metamek, GLAD dédie cet album à tous les oubliés qui inventent des voies parallèles : « A ceux qui voyagent, à ceux qui accueillent, à ceux qui apprennent, et à ceux qui luttent. » Une poésie librement engagée, de l’émotion à cœur et à peau, une voix entre douceur et cris bréliens, une guitare qui arpège ou qui bat selon ses humeurs. A écouter d'urgence si vous ne connaissez pas encore"

 

Caterine Laugier - NOS ENCHANTEURS - 08/12/17


 

"Quelle belle découverte, que cet album signé Glad. Rarement j'ai constaté pareille osmose entre les paroles, la musique et la voix. De cette dernière, Glad fait absolument ce qu'il veut et ne s'en prive pas, et il officie lui-même à la guitare, sans ostentation mais avec une maestria qui force l'admiration."

 

Pierre Thévenin – LE DIX VINS BLOG - 17/06/17


« Musicalement, Glad échappe aux étiquettes, son chant proche d’un Bertrand Cantat se frotte à une folk fine et forte ouverte sur le monde, ses partis-pris instrumentaux rappellent le Dominique A des Grands Espaces, tandis que les textes oscillent entre une démesure féréenne et la fière opacité d’un jeune Bertin. Il pourrait reprendre à son compte le mot fameux : « ce n’est pas de la chanson, et c’est peut-être mieux. De la Poésie chantée, si l’on veut, qui aurait voyagée. » 

 

Nicolas Brulebois / HEXAGONE#3 - 01/09/2017